éducmat
Menu déroulant vertical sur clic

Jeux de réflexion

Texas hold'em no limit


  • On peut trouver des ancêtres du Poker dans l'Europe du XVIe siècle mais c'est aux États-Unis, au début du XIXe siècle, qu'il acquiert sa forme moderne.

  • La variante nommée Texas hold'em no limit est aujourd'hui la plus populaire. Elle serait née au début du XXe siècle dans la ville de Robstown, Tx.




Intérêts

  • Mathématique : approche ludique et pratique des probabilités.
  • Scolaire : concentration, respect des règles.
  • Humain : maîtrise de l'impulsivité, mesure des prises de risque, rappels fréquents à la modestie.

Règles du jeu

  • Préparatifs pour la classe. On constitue des tables de 4 ou 5 joueurs. Chaque joueur dispose de 30 jetons. Le rôle de donneur, attribué d'abord à un joueur au hasard, tournera ensuite dans le sens des aiguilles d'une montre. On pourra limiter chaque mise à trois jetons par personne.

  • Pré-Flop. La blinde et la surblinde (voir image) misent respectivement 1 et 2 jetons obligatoires. Le donneur distribue deux cartes à chaque joueur.
  • Mise 1. Le joueur Under the gun commence. Chaque joueur a la possibilité de suivre la mise précédente, miser un jeton supplémentaire ou se coucher.

  • Flop. Le donneur dispose 3 cartes faces visibles au centre de la table.
  • Mise 2. Le joueur en blinde commence. Chaque joueur a la possibilité de miser entre 0 et 3 jetons ou de se coucher s'il ne veut pas suivre la mise des autres.

  • Turn. Le donneur dispose une carte face visible à la suite des trois précédentes.
  • Mise 3. Le joueur en blinde commence. Chaque joueur a la possibilité de miser entre 0 et 3 jetons ou de se coucher s'il ne veut pas suivre la mise des autres.

  • River. Le donneur dispose une carte face visible à la suite des quatre précédentes, complétant ainsi ce qu'on appelle le tableau.
  • Mise 4. Le joueur en blinde commence. Chaque joueur a la possibilité de miser entre 0 et 3 jetons ou de se coucher s'il ne veut pas suivre la mise des autres.

  • Fin du tour. Les joueurs encore en lice comparent leur main, c'est-à-dire la meilleure combinaison de 5 cartes qu'ils peuvent constituer à partir de leurs 2 cartes privatives et des 5 cartes du tableau. Le joueur ayant la plus forte main remporte le pot, c'est-à-dire l'ensemble des jetons misés depuis le début du tour.

Outils pour les joueurs

  • Le rang des mains pré-flop. On notera des différences significatives dans le classement des 169 mains selon le nombre de joueurs autour de la table et selon que les paires sont ou non assorties, c'est-à-dire de couleur identique, ce qui est indiqué avec *.
  • Ceux qui souhaitent aller plus loin pourront utiliser des jetons de valeurs différentes avec augmentation des blindes au cours du temps, en se basant éventuellement sur ces suggestions pour une partie d'environ deux heures.

Liens utiles

  • Sur des sites tels que Game Desire, il est possible de jouer gratuitement contre des inconnus du monde entier, à raison de quelques parties par jour.
  • Les amateurs de jeu physique auront besoin de jetons et éventuellement d'un mélangeur de cartes. Toutefois, le site Poker 7 permet de s'en passer à condition que chaque joueur dispose d'un appareil connecté.
  • L'éditeur François Montmirel est une référence en France en ce qui concerne les ouvrages consacrés au Poker.